Accéder au contenu principal
Canada / Haïti

Le Canada suspend temporairement les expulsions de Haïtiens

Des réfugiés ayant traversé la frontière illégalement pour rejoindre le Canada depuis les Etats-Unis. Près de Hemmingford, août 2017.
Des réfugiés ayant traversé la frontière illégalement pour rejoindre le Canada depuis les Etats-Unis. Près de Hemmingford, août 2017. Geoff Robins / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Canada suspend temporairement les expulsions de Haïtiens jusqu'au 25 novembre en raison des violences qui se déroulent actuellement en Haïti. L'Agence des services frontaliers a confirmé une rumeur qui courait depuis le début de la semaine. Certaines personnes n'ont d'ailleurs appris la suspension de leur déportation du Canada qu'une fois arrivées à l'aéroport. Inquiets face à la situation actuelle en Haïti les organismes de défense des demandeurs d'asile réclament que le Canada cesse les expulsions.

Publicité

Avec notre correspondante au Québec,  Pascale Guéricolas

Inquiets, de nombreux Haïtiens, dont la demande de statut de réfugié a été rejetée par le Canada, s'inquiètent pour leur avenir. La quarantaine d'employés chargés de leur expulsion ont reçu l'ordre de ne pas les déporter avant dimanche. Après, nul ne sait ce qui va se passer.

Les lettres de différents organismes de défense des réfugiés pour que le Canada cesse les expulsions n'ont eu aucune réponse pour l'instant du gouvernement. Et ce alors même que le Canada met en garde ses citoyens contre la situation violente actuellement en Haïti.

En 2017, plus de 7 000 Haïtiens, en provenance des Etats-Unis où leur statut était remis en question, ont tenté leur chance au Canada. Une partie de ces personnes, accompagnées de très nombreux enfants, voient leur demande de réfugié rejetée, faute d'un dossier bien rédigé ou en raison de papiers manquants.

Plusieurs se retrouvent ensuite dans un centre de détention à Montréal dont le Comité d'action des personnes sans statut dénonce les conditions d'accueil et de traitement.

►À relire : Migrations vers le Québec, la difficulté du chemin officieux de Roxham

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.