Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Trump

Etats-Unis: attaquée en justice, la fondation Trump accepte de se dissoudre

Donald Trump lors de la remise d'un chèque de sa fondation à une œuvre caritative le 30 juin 2016.
Donald Trump lors de la remise d'un chèque de sa fondation à une œuvre caritative le 30 juin 2016. REUTERS/Rick Wilking
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La fondation Trump s’est dissoute sous supervision judiciaire. Elle était assignée en justice par les procureurs de New York qui accusent le président d’avoir utilisé ses fonds à des fins personnelles plutôt que pour des œuvres caritatives.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

« C’est une victoire importante pour l’Etat de droit, qui montre que les règles s’appliquent à tout le monde » a déclaré la procureure dans un communiqué. Elle a précisé avoir découvert « un fonctionnement choquant, notamment une coordination illégale avec la campagne présidentielle de Donald Trump, et des délits d'initiés répétés et délibérés ».

Le président a notamment utilisé les fonds de son organisme de bienfaisance pour payer les règlements juridiques de son entreprise, acheter des œuvres d'art qui décoraient un de ses clubs, faire des dons dans le cadre de campagnes politiques, et même pour régler l’inscription aux scouts de son fils.

2,8 millions de dollars à restituer

La justice va superviser la dissolution de la fondation du président et s’assurer que ses actifs soient bien distribués à des œuvres caritatives. Elle réclame par ailleurs la restitution de près de 2,8 millions dollars et interdit au président ainsi qu’à ses trois enfants de diriger une œuvre de bienfaisance.

La Maison Blanche a refusé de commenter l’accord passé avec la justice, estimant qu’il s’agit d’une affaire qui dépendait de l’organisation Trump et non de la présidence. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.