Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Etats-Unis: audition du désigné ministre de la Justice William Barr au Sénat

William Barr, 68 ans, qui a déjà été «Attorney General» sous George H.W. Bush au début des années 90, doit selon la Constitution obtenir le feu vert du Sénat pour faire son retour au gouvernement.
William Barr, 68 ans, qui a déjà été «Attorney General» sous George H.W. Bush au début des années 90, doit selon la Constitution obtenir le feu vert du Sénat pour faire son retour au gouvernement. REUTERS/Jim Young/File Photo
Texte par : RFI Suivre
2 mn

William Barr commence ce mardi devant la commission judiciaire du Sénat son audition de confirmation au poste de secrétaire à la Justice. Il doit remplacer Jeff Sessions, limogé par Donald Trump. William Barr a déjà dirigé le département de la justice sous le président George H.W. Bush, décédé récemment. Il soutient un pouvoir présidentiel fort et a affiché ses réticences au sujet de l’enquête menée par le procureur Mueller sur les ingérences russes. Mais avant son audition devant le Sénat, le candidat choisi par Donald Trump s’est voulu rassurant : il a affirmé qu’il ne remettrait pas en cause le travail du procureur spécial.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

C’est une déclaration qui vise à apaiser les inquiétudes des démocrates sur le sort de l’enquête du procureur Mueller, régulièrement qualifiée de chasse aux sorcières par le président.

« Si je suis confirmé, je ne permettrais pas que les politiques partisanes, les intérêts personnels ou toute autre considération déplacée n'interfèrent avec cette enquête », écrit  William Barr à la veille de son audition. Et il ajoute : « J’estime qu’il est dans le meilleur intérêt de tous que cette question soit résolue en autorisant le procureur spécial à terminer son travail. »

Une déclaration qui tranche avec certains de ses commentaires passés. Dans un mémo adressé en juin au gouvernement, l’homme choisi par le président pour superviser le département de la Justice, avait considéré qu’un volet de l’enquête Mueller était « irrémédiablement mal conçu » et « grossièrement irresponsable ». 

Les républicains disposent d’une majorité suffisante au Sénat pour confirmer William Barr à la tête du département de la Justice. Mais les démocrates ont prévenu qu’ils comptaient passer ses actions au peigne fin et le cribler de questions pour vérifier son indépendance.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.