Accéder au contenu principal
Venezuela

Venezuela: Hugo Carvajal «El Pollo» fait défection au régime

Le président vénézuélien Nicolas Maduro (d) et le major général à la retraite vénézuélien Hugo Carvajal (g), à Caracas le 27 juillet 2014. Il avait été détenu sur l'île d'Aruba à la demande des Etats-Unis pour liens avec les FARC et trafic de drogue.
Le président vénézuélien Nicolas Maduro (d) et le major général à la retraite vénézuélien Hugo Carvajal (g), à Caracas le 27 juillet 2014. Il avait été détenu sur l'île d'Aruba à la demande des Etats-Unis pour liens avec les FARC et trafic de drogue. PRESIDENCIA / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le général Hugo Carvajal, ex-chef du renseignement militaire sous Hugo Chavez (1999-2013), recherché par les Etats-Unis pour narcotrafic, a reconnu Juan Guaido et appelé l'armée à rompre avec Maduro.

Publicité

C’est sur les réseaux sociaux, comme ceux qui l’ont précédé, qu’Hugo Carvajal a décidé de retourner sa veste. Ce général à la retraite, actuel député du PSUV, le parti socialiste unifié du Venezuela, c’est-à-dire la formation de Nicolas Maduro, appelle les soldats vénézuéliens à la désobéissance. Une armée qui serait, selon lui, dans le même état que le pays, c’est-à-dire aux abois.

Dans son message diffusé la nuit dernière, Hugo Carvajal se met à disposition de Juan Guaido, le président par intérim autoproclamé, avec pour objectif de rétablir l’ordre constitutionnel, la démocratie et de convoquer des élections libres.

Ce général, considéré comme un très proche collaborateur du défunt Hugo Chavez a décidé de franchir le pas et, en se prononçant en faveur de Juan Guaido, il espère bénéficier de la loi sur l’amnistie promulguée par l’Assemblée nationale.

« Président de la République bolivarienne du Venezuela, Juan Guaidó Márquez, voici un soldat de plus pour les causes de la liberté et de la démocratie, utile pour rétablir l'objectif de rétablissement de l'ordre constitutionnel nous permettant de demander des élections libres...», déclare-t-il dans la vidéo publiée sur son compte Twitter. Il reconnaît Juan Guaido comme président et appelle l'armée à rompre avec Maduro.

Hugo Carvajal est réclamé par la justice américaine

Hugo Carvajal, qui a dirigé les services de renseignements militaires pendant de nombreuses années, est réclamé par la justice américaine pour des affaires liées au trafic de drogue. L’homme fort des services d’intelligence vénézuéliens pendant toute une décennie avait été arrêté en 2014 sur l'île néerlandaise d'Aruba et risquait l'extradition aux Etats-Unis. Après plusieurs jours d'intenses négociations entre les Pays-Bas et l'Etat vénézuélien, il était rentré libre au Venezuela et avait été accueilli en héros.

Surnommé « El Pollo » (le poulet), Hugo Carvajal joue son va-tout en décidant de se prononcer contre Nicolas Maduro. Une initiative qui ne le met pas forcément à l’abri d’éventuelles poursuites de la part de la justice américaine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.