Accéder au contenu principal

États-Unis: une cour fédérale condamne Monsanto, confirme les dangers du Roundup

Pour la deuxième fois, le désherbant Roundup est jugé responsable d'un cancer.
Pour la deuxième fois, le désherbant Roundup est jugé responsable d'un cancer. REUTERS/Yves Herman
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ce mercredi 27 mars, un tribunal fédéral de San Francisco a condamné Monsanto à verser 81 millions de dollars d’indemnités à un retraité atteint d’un cancer après avoir utilisé le désherbant pendant des années. C’est la deuxième fois que la justice américaine juge le géant de l’agrochimie responsable d’un cancer.

Publicité

Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

Selon le jury de San Francisco, Monsanto n’a pas agi de bonne foi. La firme aurait dû prévenir les usagers du risque cancérigène du Roundup. Le célèbre désherbant, à base de glyphosate, présente un « défaut de conception » selon le tribunal.

Un revers pour Bayer

Le produit est donc jugé responsable du cancer d’Edwin Hardeman. Ce retraité l’a répandu pendant 26 ans dans sa propriété californienne. La justice américaine condamne donc Monsanto à lui verser 81 millions de dollars d’indemnité. Un très sérieux revers pour le groupe allemand Bayer, propriétaire de Monsanto, qui continue d’assurer que le Roundup est inoffensif.

Cet été pourtant le géant de l’agrochimie avait déjà été condamné une première fois par un tribunal de San Francisco dans une affaire très similaire. Condamnation à verser 289 millions de dollars d’indemnités, réduits à 78,5 millions en appel, à un jardinier atteint du même cancer.

Verdict rendu par une cour fédérale

Il y a néanmoins une différence de taille, cette fois, le verdict est rendu par une cour fédérale et plus seulement californienne. En d’autres termes, elle pourrait servir de référence pour les autres plaintes de malade dont le nombre ne cesse d’augmenter. 11 200 procédures ont déjà été lancées contre Monsanto à travers tous les États-Unis.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.