Pays-Bas / Santé et médecine

Un navire de la Scientologie en quarantaine à Curaçao après un cas de rougeole

Le Freewinds amarré en quarantaine à Willemstad sur l'île de Curaçao, une entité néerlandaise dans les Caraïbes, le 4 mai 2019.
Le Freewinds amarré en quarantaine à Willemstad sur l'île de Curaçao, une entité néerlandaise dans les Caraïbes, le 4 mai 2019. REUTERS / Umpi Welvaart
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un navire de croisière est sous surveillance dans une île des Caraïbes. Un cas de rougeole a été signalé à bord du navire qui appartient à l'Église de Scientologie. Le Freewinds est arrivé à Curaçao où les autorités locales assurent que tous les passagers seront examinés.

Publicité

Le Freewinds est affrété depuis plus de 30 ans par l'Église de Scientologie pour des croisières présentées comme des « retraites spirituelles ».

Environ 300 personnes se trouvent actuellement à bord et cette semaine un cas de rougeole a été détecté chez un membre de l'équipage.

Arrivés mardi dernier à Sainte-Lucie, le navire et ses passagers ont été placés en quarantaine. Le bateau a ensuite fait route vers Curaçao son port d'attache. Les autorités de cette île autonome néerlandaise annoncent que les passagers seront examinés « afin de déterminer qui sera autorisé à quitter le navire sans constituer une menace pour la population ».

Les services sanitaires affirment qu'ils administreront le vaccin contre la rougeole aux passagers ne l'ayant pas encore reçu.

Considérée comme une religion ou comme une secte selon les pays, l'Église de Scientologie n'a pas fait de commentaire sur cette affaire. Elle intervient sur fond de recrudescencedes cas de rougeole dans le monde. Selon l'OMS, le nombre de cas de cette maladie contagieuse a presque quadruplé depuis l'année dernière.

À écouter aussi : Pourquoi la rougeole est-elle de retour ? (Le conseil santé)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail