Accéder au contenu principal
Chili / Pape François

Pédophilie: le pape nomme deux nouveaux évêques au Chili

Le pape François à l'ouverture de la conférence épiscopale italienne au Vatican, le 20 mai 2019.
Le pape François à l'ouverture de la conférence épiscopale italienne au Vatican, le 20 mai 2019. REUTERS/Remo Casilli
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le pape François nomme deux nouveaux évêques au Chili, tous les deux affectés au diocèse de Santiago, la capitale. Des nominations qui veulent marquer l’ouverture d’une nouvelle ère dans l’Église locale après une série de scandales sexuels.

Publicité

Avec notre correspondant à Rome,  Eric Sénanque

Après la démission le 23 mars dernier du cardinal-archevêque de Santiago Ricardo Ezzati, la capitale chilienne n’avait à sa tête qu’un administrateur apostolique, mais aucun évêque, elle en a désormais deux auxiliaires.

Le premier, Mgr Carlos Irarrazaval, 53 ans, est depuis huit ans le curé de la paroisse du Sacré-Cœur dans le quartier El Bosque de Santiago, là même où le prêtre Fernando Karadima a commi ses crimes sexuels. Carlos Irarrazaval a œuvré ces dernières années à redonner confiance à la communauté catholique locale traumatisée, sa nomination est donc particulièrement symbolique.

Autre prélat nommé par François, Mgr Alberto Lorenzelli, un religieux argentin de 65 ans qui a été supérieur des salésiens au Chili de 2012 à 2018. Il était jusqu’ici aumônier de la gendarmerie vaticane.

Il s’agit des premières nominations épiscopales du pape François au Chili depuis la démission de l’ensemble des évêques du pays il y a un an, suite à leur gestion désastreuse de la crise pédophile dans leur pays.

À lire aussi : Pédophilie au Chili: les 34 évêques venus parler avec le pape démissionnent

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.