Accéder au contenu principal
Venezuela

Venezuela: de nouvelles cargaisons d'aide humanitaire bientôt livrées

Des stocks d'aide humanitaire au quartier général de la Croix-Rouge vénézuélienne à Caracas, le 22 avril 2019.
Des stocks d'aide humanitaire au quartier général de la Croix-Rouge vénézuélienne à Caracas, le 22 avril 2019. Federico PARRA / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Au Venezuela, la situation humanitaire s’aggrave de jour en jour, et une partie de la population réclame que de l’aide humanitaire soit envoyée dans le pays, notamment celle de la Croix Rouge promise fin mars. Seule une cargaison de 24 tonnes est entrée mi-avril et depuis plus rien. Après plus d’un mois et demi de silence, la Croix-Rouge a assuré ce mercredi 5 juin que de nouvelles cargaisons d’aide humanitaires allaient être livrées dans les prochains jours.

Publicité

Avec notre correspondant à Caracas, Benjamin Delille

Avec le soulèvement militaire du 30 avril, la Croix-Rouge a dû repousser ses livraisons d’aide humanitaire. Depuis, elle négocie pour obtenir un feu vert des différents acteurs, et cela ne devrait pas tarder à aboutir.

« En ce moment même, notre centre logistique au Panama a déjà une cargaison prête à être livrée. Et en plus, la Croix-Rouge italienne nous a offert une cargaison très importante qui est aussi prête », a affirmé Luis Farias, le porte-parole de la Croix-Rouge vénézuélienne.

L’opacité autour de la distribution de l’aide déjà livrée inquiète au Venezuela, d’autant que des médicaments siglés Croix-Rouge sont revendus au marché noir. Selon Luis Farias, la distribution est discrète pour éviter toute récupération politique, et l’idée d’un détournement de l’aide est tout simplement absurde.

« Pour éviter ce genre de dérive, la Croix-Rouge distribue toujours uniquement les doses de médicaments nécessaires aux personnes dans le besoin. Ce sont nos médecins qui déterminent combien de jours tel patient aura besoin de tel médicament. Ce qu’il se passe c’est qu’il y a des rumeurs, des photos où l’on croit voir nos médicaments, mais ce ne sont pas ceux de la Croix-Rouge », explique-t-il.

Pour l’instant, des générateurs électriques et des médicaments ont été distribués dans une dizaine d’hôpitaux. Les livraisons devraient s’échelonner sur les douze prochains mois. Mais la Croix-Rouge rappelle que son aide ne suffira pas à sortir le Venezuela de la crise.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.