Accéder au contenu principal
Chili

Chili: rebondissement dans l'enquête sur la mort de Pablo Neruda

Pablo Neruda à Paris, 1949.
Pablo Neruda à Paris, 1949. Marcos Chamudes
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le poète chilien Pablo Neruda a-t-il été empoisonné, quelques jours après le coup d'État militaire du 11 septembre 1973 ? C'est ce que croit fermement la famille du poète.

Publicité

Avec notre correspondante à SantiagoJustine Fontaine

Poète communiste et soutien notoire du président socialiste renversé, Salvador Allende, pour sa famille, Pablo Neruda a été empoisonné. En 2013, le corps du poète a été exhumé pour vérifier s'il était ou non mort des suites de son cancer. Mais une dernière expertise manque encore pour confirmer à cent pour cent les résultats des analyses. Aujourd'hui, la famille de Neruda accuse l'institut médico-légal de Santiago de faire obstruction à la justice.

Trois petits flacons de laboratoire, remplis de terre : voilà ce qu'il manque pour clore les expertises scientifiques dans l'affaire Neruda.

Il y a deux ans, une dizaine d'experts internationaux avait établi la présence en forte quantité d'une substance paralysante dans le corps du poète. Mais il restait encore à analyser la terre prélevée autour de la tombe du militant communiste, pour être sûr à cent pour cent que la contamination n'était pas postérieure à sa mort.

Une nouvelle analyse d'échantillons

Mais selon l'avocat de la famille, Rodolfo Reyes, aussi neveu du poète, le service médico-légal a jusqu'ici refusé de mettre les échantillons à la disposition de la justice.

 « L'institut médico-légal affirmait qu'il ne les avait pas, qu'ils avaient été utilisés pour d'autres analyses. Mais lors d'une perquisition ordonnée ce jeudi 25 juillet, par le juge Mario Carroza au service médico-légal, les flacons ont été trouvés.  C'est inexplicable que le service ait pu mentir au juge. Cela a eu des conséquences très négatives dans cette affaire Neruda » estime le neveu du poète.

L'instruction menée par la justice chilienne a en effet été retardée de plusieurs mois. Désormais, la famille de Pablo Neruda a bon espoir que les échantillons seront rapidement envoyés au laboratoire canadien qui doit effectuer les toutes dernières analyses dans cette affaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.