Accéder au contenu principal
Argentine

Argentine: le bilan économique désastreux de Mauricio Macri

A Buenos Aires, un homme brandit une liasse de la monnaie argentine, le peso.
A Buenos Aires, un homme brandit une liasse de la monnaie argentine, le peso. REUTERS/Marcos Brindicci
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Économie en récession, inflation galopante… Trois ans et demi après l'arrivée au pouvoir de Mauricio Macri, la situation économique de l’Argentine ne s’est toujours pas améliorée, au contraire.

Publicité

Le président argentin paie un bilan économique désastreux. L’économie tourne au ralenti, elle est même en récession depuis l’an dernier : l’inflation annuelle atteint des sommets 55% tandis que le pouvoir d’achat des Argentins est au contraire en chute libre.

Un tiers de la population sous le seuil de pauvreté

Presque un tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté. Les fermetures d’entreprises s’enchainent avec son corolaire de pertes d’emplois. Le chômage dépasse officiellement les 10%.

Engluée dans une crise économique sans issue, l'Argentine a demandé l’aide du Fonds monétaire international. Un prêt de 57 milliards d’euros lui a été accordé l'an dernier en échange d’un plan d’austérité pour assainir les finances publiques.

Investissements publics réduits

Une rigueur budgétaire qui pèse sur le quotidien des Argentins puisque pour répondre aux exigences du FMI, le gouvernement a réduit les investissements publics et les subventions de l’État nécessaires à la lutte contre la pauvreté.

Plus de trois ans après son arrivée au pouvoir, le président Mauricio Macri, qui a promis de renouer les liens de son pays avec les marchés, paie ainsi, avec ce revers électoral, son incapacité à lutter contre l'inflation.

Il [Mauricio Macri] commence à récolter maintenant, petit à petit, le fruit de ses succès à l’étranger mais, en termes électoraux, cela vient trop tard.

Gabriel Gimenez-Roche

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.