Canada

Canada: un premier débat en français pour Justin Trudeau et ses adversaires

De gauche à droite : Yves-François Blanchet, Andrew Scheer, Pierre Bruneau, Justin Trudeau et Jagmeet Singh lors du premier débat en français des élections fédérales, le 2 octobre 2019.
De gauche à droite : Yves-François Blanchet, Andrew Scheer, Pierre Bruneau, Justin Trudeau et Jagmeet Singh lors du premier débat en français des élections fédérales, le 2 octobre 2019. JOEL LEMAY / POOL / AFP

Un premier débat en français pour Justin Trudeau et ses trois adversaires s'est déroulé le 2 octobre 2019 dans le cadre de la campagne des législatives au Canada. Il s'adressait essentiellement aux Québécois.

Publicité

Avec notre correspondante à MontréalPascale Guéricolas

Ce débat a donné l’occasion au principal rival du Premier ministre, Andrew Scheer, d’attaquer le bilan du gouvernement sortant. Les formations politiques des deux hommes sont au coude-à-coude au Canada. Ils ont tenté de se distinguer l’un de l’autre, notamment sur le thème de l’environnement.

Le Premier ministre Justin Trudeau, et son rival conservateur ont tous deux besoin de l'appui des Québécois pour l'emporter le 21 octobre.

Le pétrole au cœur des débats

Conscient que son soutien aux compagnies pétrolières a mauvaise presse au Québec, le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, évoque les bonnes pratiques du secteur : « C'est le meilleur moyen d'avoir les ressources naturelles qui viennent de chez nous, plutôt que l'énergie étrangère. »

Le Premier ministre Justin Trudeau a la tâche difficile : il doit à la fois défendre l'achat d'un pipeline par son gouvernement, en soutien à l'ouest canadien, tout en misant sur l'accord de Paris.

Une contradiction soulignée par Yves-François Blanchet du Bloc québécois : « Nous savons qu'investir dans cette transition avec l'oléoduc fait partie de notre plan, mais notre plan, ce n'est pas seulement cela, nous avons mis une limite absolue sur les émissions de gaz à effet de serre de l'Alberta, nous avons également banni les plastiques à usage unique.  »

Le prochain débat doit avoir lieu le 7 octobre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail