Accéder au contenu principal
États-Unis

États-Unis: la Fed annonce une série de mesures pour améliorer la liquidité

Le siège de la Réserve fédérale, la Banque centrale américaine, à Washington D.C., le 16 décembre 2015.
Le siège de la Réserve fédérale, la Banque centrale américaine, à Washington D.C., le 16 décembre 2015. REUTERS/Kevin Lamarque
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La réserve fédérale, banque centrale des États-Unis, annonce qu'elle va racheter tous les mois pour 60 milliards de dollars de bons du Trésor. Est-ce à dire qu'elle recommence sa politique visant à faire baisser les taux à long terme, une politique abandonnée en 2014 mais encore pratiquée en Europe par la BCE ? Ce que la Fed vient d'annoncer n'est en fait pas un changement de politique monétaire. La Banque centrale américaine veut au contraire mieux contrôler les « Fed funds » c'est à dire le taux auquel elle laisse les banques se prêter des liquidités à très court terme. Cet instrument essentiel de sa politique était en train de lui échapper.

Publicité

Avec notre correspondant à WashingtonPierre-Yves Dugua

Honnis soit qui mal y pense: la Fed ne se remet pas, comme la BCE, à acheter des créances à long terme pour faire baisser les taux longs. Elle veut simplement disposer des minutions nécessaires pour liquéfier le marché bancaire à très court terme. La Banque centrale américaine admet, implicitement, avoir sous-estimé l'importance pour les banques de conserver des liquidités, en raison des nouvelles règles censées réduire les risques financiers.

Comme les banques s'accrochent plus que d'ordinaire à leurs liquidités, on a vu qu'en fin de trimestre, lorsque de nombreuses échéances tombent, le système traditionnel des prêts interbancaires à très court terme peut se gripper.

Des banques demandeuses de liquidités pour 24 heures n'en ont pas trouvé qu'au prix de 9% et non pas de 2% comme la Fed le voulait.

En rachetant tous les mois 60 milliards de dollars de titres du Trésor à court terme, la Fed pense se doter des moyens d'inonder en liquidités un marché interbancaire parfois à court.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.