États-Unis

États-Unis: Beto O'Rourke se retire de la primaire démocrate

Le démocrate américain Beto O'Rourke a annoncé le retrait de sa candidature à l'investiture démocrate (image d'illustration)
Le démocrate américain Beto O'Rourke a annoncé le retrait de sa candidature à l'investiture démocrate (image d'illustration) Laura Buckman / Laura Buckman/AFP / AFP

Ils sont désormais 17 candidats à la primaire démocrate. Vendredi soir, le texan Beto O’Rourke a annoncé son retrait de la course, en marge d’un meeting avec ses concurrents à Des Moines dans l’Iowa.

Publicité

Avec notre correspondant à Houston,Thomas Harms

Depuis 2018 Beto O’Rourke était l’étoile montante du parti, il avait alors failli décrocher le siège de sénateur du Texas face à Ted Cruz. Un exploit dans cet État très conservateur.

La course à l’investiture démocrate de Beto O’Rourke avait bien commencé, en mars dernier, avec un record de 6,1millions de dollars récolté dans les premières 24 heures de campagne. Il obtenait même une cote de popularité à deux chiffres. Mais assez vite Beto O’Rourke a chuté sous la barre des 5% dans les sondages et il n’a plus réussi à décoller.

Depuis la fusillade dans sa ville d’El Paso en août dernier où 22 personnes avaient été tuées dans un centre commercial par un nationaliste blanc, Beto O’Rourke avait tenté de se relancer en devenant le porte-parole du contrôle des armes et en s’en prenant à Donald Trump, la pire menace pour les États-Unis selon lui. Mais cela n’aura pas suffi.

Avec des sondages au plus bas et des levées de fond difficile, Beto O’Rourke n’était même pas certain d’être qualifié pour le débat télévisé du 20 novembre prochain.

Vendredi soir, le président américain a, sur Twitter, moqué le retrait de Beto O’Rourke qui, lui, a assuré devant des supporters en larmes, vouloir tout faire pour que Donald Trump soit battu en 2020.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail