Accéder au contenu principal
Etats-Unis

États-Unis: Donald Trump empêché, bientôt en procès devant le Sénat

Le président américain Donald Trump est renvoyé en procès devant le Sénat pour «abus de pouvoir».
Le président américain Donald Trump est renvoyé en procès devant le Sénat pour «abus de pouvoir». MOHAMMED ABED / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Chambre des représentants, dominée par les démocrates, s'est prononcée en faveur de l'« impeachement » du président américain Donald Trump pour « abus de pouvoir » et pour entrave à la bonne marche du Congrès, par 230 voix contre 197. Désormais, il appartient au Sénat, dominé par les républicains, de juger Donald Trump.

Publicité

À l’heure actuelle, aucune date n’a encore été annoncée pour la tenue de ce procès qui s’annonce historique. Mais selon des bruits de couloirs, il pourrait débuter très rapidement, c’est-à-dire en janvier 2020. Il faut rappeler que dans moins d’un an maintenant se tiendra l’élection présidentielle.

Les républicains doivent donc choisir entre un procès long, qui épuiserait les démocrates et les obligerait à se centrer sur ce procès, mais ce qui pourrait également influencer les électeurs, et un procès court, voire expéditif, pour écarter le plus rapidement cette question de la campagne électorale.

Pour l’instant, les discussions sont toujours en cours. Mitch McConnel, le chef de la majorité républicaine au Sénat, ne s’est toujours pas prononcé. En attendant, le camp démocrate met la pression. La question maintenant selon Adam Schiff, qui a dirigé l’enquête contre Donald Trump en tant que président de la commission du renseignement, c'est : « Le Sénat va-t-il faire son devoir ? Les sénateurs vont-ils respecter leur serment ? »

Car il est de notoriété publique que le camp républicain compte acquitter Donald Trump dans une procédure qu’il qualifie de « blague absolue » ou encore de « supercherie », une accusation qui ne s'appuierait sur « aucun fait », motivée par « la haine » des démocrates à l’égard de Donald Trump selon l’intéressé.

Pour rappel, jamais dans l’histoire politique des États-Unis un président n’a été destitué suite à un procès au Sénat.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.