Accéder au contenu principal
Pérou

Pérou: enquête sur l'inaction des policiers face à un nouveau féminicide

Banderole contre les violences faites aux femmes, lors d'une manifestation à Lima, le 12 août 2017.
Banderole contre les violences faites aux femmes, lors d'une manifestation à Lima, le 12 août 2017. CRIS BOURONCLE / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les Péruviens demandent des comptes après le meurtre d'une femme par son conjoint, qui aurait pu être évité. Les voisins de la victime accusent les agents de police d'avoir tardé à réagir malgré leurs multiples appels. Une enquête a été ouverte par le parquet.

Publicité

Les policiers n'avaient que 200 mètres à parcourir pour atteindre le domicile de Jessica Tejeda Huayanay à Lima, la capitale péruvienne. Pourtant, ils sont arrivés trop tard. La jeune femme a été retrouvée morte dimanche 22 décembre après avoir été rouée de coups par son ex-conjoint. Deux de ses quatre enfants sont morts poignardés par son ex-mari. Les deux autres sont dans un état grave.

►À lire aussi : Toujours plus de féminicides au Pérou: nouvelle marche contre les violences

Les policiers auraient dû arriver à temps pour empêcher ce crime, dénoncent les voisins de la victime. Ce sont eux qui ont alerté le commissariat vers 4h du matin, alors qu'ils entendaient les cris de leur voisine. Mais suite à leurs appels répétés au commissariat, aucune patrouille n'est arrivée. Une heure plus tard, les policiers ont enfin débarqué sur les lieux. Ils ont interpellé le conjoint de la victime qui tentait de prendre la fuite.

Ce lundi 23 décembre, les 34 policiers du commissariat de San Cayetano ont été suspendus. Une enquête est ouverte pour déterminer la responsabilité des agents. Ils encourent jusqu'à quatre ans de prison pour avoir violé la loi qui vise à prévenir la répétition des féminicides au Pérou. Le meurtre de Jessica Tejada Huayanay est le 163e de cette année 2019, douze de plus que l’an passé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.