Accéder au contenu principal
États-Unis / Catastrophes naturelles

Porto Rico à nouveau secoué par un puissant séisme

L'île de Porto Rico a été touchée par de nombreux séismes ces derniers jours. Ici, une église endommagée à Guayanilla, 9 janvier 2020.
L'île de Porto Rico a été touchée par de nombreux séismes ces derniers jours. Ici, une église endommagée à Guayanilla, 9 janvier 2020. REUTERS/Marco Bello
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Porto Rico a de nouveau été frappé par un tremblement de terre ce samedi 11 janvier. Une secousse évaluée à 5,9 sur l’échelle de Richter. Cette île des Caraïbes, qui est un État associé des États-Unis, vit au rythme des secousses sismiques depuis le 28 décembre dernier. En début de semaine, un tremblement de terre de 6,4 sur l’échelle de Richter avait occasionné de gros dégâts matériels dans le sud de l’île et fait une victime.

Publicité

Il était 8h54 précisément ce samedi matin lorsque la terre s’est à nouveau mise à trembler dans le sud de Porto Rico. La même zone qui avait été touchée par une secousse en début de semaine et qui ne cesse d’être frappée par des séismes depuis la fin de l’année 2019.

Cette fois-ci les autorités n’ont pas déclenché d’alerte au tsunami, mais la partie de l’île concernée a subi encore une fois de gros dégâts matériels. Plusieurs bâtiments se sont effondrés, parmi lesquels des écoles.

Dans certaines petites localités, les habitants ont dû être évacués à cause des risques d’électrocution consécutifs à la chute de câbles. Des milliers de foyers se sont également retrouvés sans électricité.

Malgré l’état d’urgence déclenché mardi dernier par le président américain Donald Trump, les habitants de l’île se disent désemparés, notamment ceux qui dorment dans des refuges depuis quatre jours suite à une secousse de 6,4 sur l’échelle de Richter.

La gouverneure de Porto Rico, Wanda Vasquez, assure sur  les réseaux sociaux que les autorités font leur maximum pour venir en aide aux personnes affectées dans le sud de l'île. Des Portoricains qui se disent exténués psychologiquement après des dizaines de secousses enregistrées depuis le 28 décembre dernier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.