Accéder au contenu principal

États-Unis: le Mississippi pourrait abandonner le symbole confédéré de son drapeau

Le drapeau de l'État du Mississippi, figurant le symbole confédéré, lors de la Convention nationale démocrate à Philadphie le 24 juin 2016.
Le drapeau de l'État du Mississippi, figurant le symbole confédéré, lors de la Convention nationale démocrate à Philadphie le 24 juin 2016. Patrick T. Fallon / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Alors que la volonté de s’éloigner de l’héritage confédéré du Sud esclavagiste gagne du terrain aux États-Unis, le Mississippi pourrait suivre la tendance : le Congrès local débat ce dimanche 28 juin sur un changement de drapeau, l’État étant le seul à arborer encore les couleurs de l’ancien drapeau des confédérés esclavagistes. Depuis la mort de George Floyd, les Américains se sont engagés dans une relecture critique de leur Histoire.

Publicité

Le drapeau de bataille des anciens États confédérés, le Dixie Flag avec ses 13 étoiles blanches dans un X bleu sur fond rouge, apparait dans le coin supérieur gauche du drapeau du Mississippi, qui date de 1894.

Pour une partie des blancs du Sud, ce drapeau représente leur héritage historique. Mais pour une partie croissante d'Américains, il symbolise avant tout l'esclavage et la ségrégation, d'autant plus que les suprématistes blancs l’ont largement adopté.

Un vieux dossier qui gagne du terrain

Redessiner ce drapeau est un vieux dossier. En 2001, un gouverneur démocrate avait déjà soumis l'idée à référendum. Mais 65% des électeurs s'y étaient opposés et le responsable avait été congédié l'année suivante. Sujet sensible donc, mais qui trouve un nouvel élan à la faveur de l'immense mouvement antiraciste aux États-Unis après la mort de l’Afro-Américain George Floyd.

Le gouverneur républicain Tate Reeves a déclaré samedi 27 juin, pour la première fois, qu'il ratifierait le projet de loi s'il était voté. Et c'est en bonne voie : le même jour, les élus des deux chambres du Congrès local ont ouvert la voie à un débat et un projet de loi doit être présenté et débattu dès ce dimanche. Les partis démocrate et républicain sont d’accord sur un point : pas d'emblème confédéré, mais le futur drapeau portera obligatoirement la devise « In God we trust » (« En Dieu nous croyons »).

Si les législateurs restent d’accord, le projet de drapeau devra être validé par les électeurs du Mississippi le 3 novembre, date aussi de l'élection présidentielle. L’État pourrait ainsi suivre les pas de la Géorgie, qui a abandonné toute référence au Dixie Flag en 2003.

À des kilomètres de là, la prestigieuse université américaine de Princeton, dans le New Jersey, va également retirer le nom de Woodrow Wilson à la fois de l'une de ses écoles et d'une résidence pour étudiants. Le directeur de l'université explique que le racisme affiché de l'ancien président américain en faisait une « dénomination inappropriée ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.