Etats-Unis

Tornade: Barack Obama promet l'aide fédérale maximale pour les habitants de Moore

Vue aérienne de la ville de Moore, complètement détruite, le 21 mai 2013.
Vue aérienne de la ville de Moore, complètement détruite, le 21 mai 2013. REUTERS/Rick Wilking

Alors que les secouristes continuent encore de rechercher d’éventuels survivants dans les décombres de la ville de Moore, l’aide fédérale maximale annoncée par Barack Obama le 21 mai va se mettre en place très rapidement. La tornade, d'une force inouïe, qui a ravagé la cité de la banlieue d’Oklahoma city aurait fait -pour le moment- 24 morts dont 9 enfants, selon un bilan qui reste encore provisoire.

Publicité

Avec notre correspondant aux Etats-Unis, Raphaël Reynes

A Moore, dans la banlieue d'Oklahoma City, après le passage de la tornade, des dizaines de personnes portées disparues lundi soir, ont été finalement retrouvées dans la nuit de lundi à mardi. Mercredi 22 mai, les secours continuent à fouiller les décombres : « Nous allons continuer à chercher jusqu’à ce que nous ayons tout le monde » a assuré l’un des responsables de l’agence américaine de gestion des crises (la Fema).

Le bilan de 24 morts, dont 9 enfants, reste provisoire et heureusement très en dessous des estimations données lundi 20 mai à la même heure. Dans le chaos qui régnait sur place, certaines victimes ont en effet été comptabilisées deux fois. Au total, 237 blessés ont finalement été recensés et viennent s’ajouter à la liste des victimes de  la « mère de toutes les tempêtes » comme l'a surnommée le maire de la ville de Moore. La facture globale pour les compagnies d’assurance pourrait dépasser un milliard de dollars.

Un message de solidarité

Barack Obama s’est exprimé depuis la Maison Blanche, le mardi 21 mai, autour de cette catasttrophe. Il a promis toute l’aide fédérale nécessaire à la ville de Moore : « Les habitants de Moore doivent savoir que leur pays restera mobilisé à leurs côtés aussi longtemps que nécessaire pour reconstruire leurs maisons et leurs écoles, pour rouvrir les entreprises et les hôpitaux, pour consoler les parents et ces enfants traumatisés qui auront besoin de notre amour et de notre attention ».

Il a aussi tenté de réconforter les victimes : « Il y a de l'espoir pour les habitants de l'Oklahoma. Ils doivent savoir qu'à travers tout le pays, les Américains sont à leurs côtés et leur ouvrent leurs maisons et leurs cœurs parce que nous sommes une nation solidaire avec nos concitoyens ».

Par ailleurs, dès le lundi 20 mai au soir, le président des Etats-Unis a signé la déclaration de catastrophe naturelle pour l’Etat de l’Oklahoma. C’est cet acte qui permet d’enclencher l’aide fédérale maximale, que ce soit sur le plan financier ou logistique. La ministre de la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, se rend sur place le mercredi 22 mai. Elle compte visiter l’un des refuges ouverts et accueillant les personnes qui ont perdu leur habitation. Elle continuera ensuite sa visite à Joplin, dans le Missouri, où l’on commémorera le second anniversaire de la tornade qui avait détruit la ville en 2011.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail