Afghanistan

Afghanistan : découverte d'un nouveau gisement de pétrole

Le ministre des Mines afghan, Waheedullah Shahrani (C) avait annoncé le 17 juin 2010 à Kaboul le lancement en août ou en septembre d'un appel d'offres auprès des compagnies pétrolières pour l'exploitation des gisements du bassin de l'Amou-Daria.
Le ministre des Mines afghan, Waheedullah Shahrani (C) avait annoncé le 17 juin 2010 à Kaboul le lancement en août ou en septembre d'un appel d'offres auprès des compagnies pétrolières pour l'exploitation des gisements du bassin de l'Amou-Daria. AFP / Shah Marai

Une équipe internationale de géologues dont des Afghans a découvert un nouveau gisement de pétrole dans le nord de l'Afghanistan. Ses réserves sont estimées à 1,8 milliard de barils. Le ministère afghan des Mines estime que son exploitation est possible. Le gisement est situé dans l'une des rares zones calmes du pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Kaboul, Luc Mathieu

Le gisement est situé dans les provinces de Balkh et de Jozjan. Cette zone est l'une des plus stables du pays. Un appel d'offres pourrait donc être lancé dès l'an prochain.

Il s'agit du 6e gisement de pétrole découvert en Afghanistan. Les plus importants sont situés dans la bassin de l'Amou Daria.

Un premier appel d'offres pour exploiter l'un de ces gisements devrait être lancé dans les prochaines semaines. Plusieurs compagnies pétrolières, dont la française Total et la canadienne Heritage, se sont dites intéressées.

Mais plus encore que les hydrocarbures, la vraie richesse des sous-sols de l'Afghanistan réside dans les réserves de minerais. En juin dernier, des géologues américains les ont évaluées à environ 1 000 milliards de dollars. Il s'agit essentiellement de fer, d'or, de cobalt, de cuivre et surtout de lithium, un métal qui est utilisé dans l'industrie électronique pour la fabrication de batteries.

Seul problème, plusieurs de ses gisements ont été localisés dans le sud et l'est du pays, là où les talibans sont les plus actifs. L'exploitation de ces réserves n'est donc pas envisageable pour l'instant.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail