Accéder au contenu principal
Chine

Des dizaines d'arrestations après de récentes saisies de lait contaminé en Chine

Du lait maternisé en poudre contaminé à la mélamine.
Du lait maternisé en poudre contaminé à la mélamine. (Photo : Flickr)
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Six personnes sont emprisonnées et quarante et une placées en garde à vue, soupçonnées d'avoir distribué du lait en poudre contaminé à l’origine d’un énorme scandale il y a deux ans. Le lait mélaminé avait tué six nourrissons en 2008 et contaminé 300 000 bébés.

Publicité

Avec notre correspondante à Shanghai, Delphine Sureau

Le lait à la mélamine reste un danger en Chine. Deux ans après le scandale, les saisies de poudres contaminées sont fréquentes. Car les stocks frelatés de 2008 n’ont pas tous été détruits comme l’exigeaient les autorités. C’est le cas des soixante-seize tonnes de lait en poudre trouvées le mois dernier dans un entrepôt du Gansu, dans le Nord-Ouest du pays, une saisie à l’origine de ces interpellations.

Le taux de mélamine était 500 fois supérieur au niveau autorisé. La substance chimique permet aux industriels de tricher en ajoutant de l'eau au lait. Trois des personnes incarcérées sont donc suspectées d'avoir caché les produits contaminés et de les avoir vendus à une usine de la province du Qinghai. Les trois autres, responsables de l’usine, sont accusées d’avoir transformé puis distribué le lait en poudre.

D’autres saisies importantes ont eu lieu cet été dans le nord de la Chine, ce qui laisse penser que l’ampleur du scandale de 2008 n’a pas dissuadé les hommes d’affaires peu scrupuleux. A l’époque, six bébés étaient morts et 300 000 étaient tombés malades, parfois victimes de sérieuses complication rénales.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.