Pakistan / Etats-Unis

L'efficacité militaire des drones américains mise en doute au Pakistan et aux Etats-Unis

Un drone américain de type «predator».
Un drone américain de type «predator». Getty Images/Tony Avelar/Christian Science Monitor

Au Pakistan, un avion américain sans pilote, un drone, a mené une attaque qui a fait sept morts dans le Sud-Waziristan, lundi 21 février 2011. C'est un centre d'entraînement d'insurgés qui était la cible de l'attaque. Il s'agit du premier raid d'un drone depuis le 23 janvier et il intervient alors que le quotidien américain Washington Post met en doute dans son édition du jour l'efficacité de la méthode.

Publicité

Il y a de plus en plus d'attaques d'avions sans pilote américains sur le Pakistan et de moins en moins de leaders talibans sont éliminés. Actuellement, 94% des victimes des drones sont des combattants de base.

Les chiffres sont froidement explicites : en 2008, 33 attaques de Predators ont été menées sur le sol pakistanais et 10 chefs insurgés ont été neutralisés. En 2010, 118 attaques de Predators ont été conduites et 12 leaders ont été tués. Enfin, chaque attaque coûte (au minimum) un million de dollars.

A l'origine, ces Predators avaient été conçus et déployés pour traquer les chefs de l'insurrection. Depuis, leur mission a été élargie. Les autorités pakistanaises ont autorisé ces attaques mais l'opinion publique pakistanaise est excédée par ces violations répétées de la souveraineté de son territoire par une puissance étrangère et théoriquement «amie»

Alors «tout ça pour ça ?», s'interrogeait ce lundi leWashington Post

Selon le quotidien américain, les attaques de drones américains au Pakistan ont massivement augmenté depuis l'arrivée de l'administration du président Obama en janvier 2009. C'est donc un sujet de plus en plus épineux dans les relations entre Washington et Islamabad et les autorités pakistanaises demandent aux Américains d'être plus vigilants sur le choix de leurs cibles.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail