Accéder au contenu principal
Chine

Craignant les révoltes populaires, la Chine alloue 65 milliards à la sécurité

Un policier monte la garde devant le Parlement chinois, le 6 mars 2011.
Un policier monte la garde devant le Parlement chinois, le 6 mars 2011. Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Plus de 370 000 policiers ont été déployés dans les principales villes de Chine, pour empêcher tout rassemblement. Depuis deux semaines, des sites internet installés à l’étranger et s’inspirant de « la révolution de jasmin », invitent les Chinois à se rassembler pacifiquement tous les dimanches. Mais face à la présence policière, les éventuels manifestants ne se sont pas montrés ce dimanche 6 mars 2011.

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Joris Zylberman

Je pense qu'actuellement, avec la transformation de la société, la composition de l’Assemblée, sa façon de fonctionner, ne correspond plus aux besoins de la modernisation nationale…

Siu Tiebing

Pour le troisième dimanche d’appel au « rallye du jasmin », c’est au final davantage le gouvernement chinois qui s’est fait entendre que des manifestants introuvables.

La presse officielle a lancé une campagne inédite contre ces rassemblements, dénoncés comme étant la tentative d’importer le chaos des révoltes arabes en Chine, le Parti communiste s’opposant en défenseur d’une stabilité chèrement préservée.

Sur le terrain, plus de 370 000 policiers ont été déployés dans les grandes villes de Chine. A Pékin, dans la rue Wanfuxing, près du MacDonald's où les messages anonymes de Twitter appelaient à un rassemblement pacifique de promeneurs sans banderole, le quadrillage intensif de la police en uniforme et en civil a étouffé toute ébauche de rassemblement.

Les journalistes ont été systématiquement contrôlés et empêchés de travailler. Il faut dire qu’une centaine de dissidents qui évoquaient les droits de l’homme ont été arrêtés depuis trois semaines. La peur qui a saisi le pouvoir central s’est même reflété à l’Assemblée nationale populaire en session annuelle depuis hier, samedi 5 mars.

En 2011 près de 65 milliards d’euros vont être alloués au budget du maintien de l’ordre dans tout le pays : c’est plus que le budget total de l’armée chinoise.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.