Accéder au contenu principal
Japon / Etats-Unis

Les Etats-Unis participeront à la reconstruction du Japon

Hillary Clinton avec son homologue japonais Takeaki Matsumoto à Tokyo, le 17 avril 2011.
Hillary Clinton avec son homologue japonais Takeaki Matsumoto à Tokyo, le 17 avril 2011. REUTERS/Saul Loeb/Pool
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La secrétaire d’Etat américaine était, ce dimanche 17 avril 2011, à Tokyo pour une visite officielle de quelques heures. Et à cette occasion, une participation des entreprises américaines à la reconstruction du Japon, après le séisme et le tsunami qui ont touché l’île le 11 mars 2011, a été décidée. Et la tâche est immense.

Publicité

Les entreprises américaines se positionnent déjà pour participer à la reconstruction des régions nord-est du Japon dévastées par le tsunami. Hillary Clinton était accompagnée lors de sa visite à Tokyo par le chef de la Chambre américaine de Commerce qui a rencontré des représentants du patronat japonais.

L'idée est celle d'un partenariat entre le public et le privé pour mener à bien le plan de reconstruction que le gouvernement japonais va présenter rapidement. Le ministre des Affaires étrangères japonais a souhaité que les Etats-Unis mais aussi d'autres pays y participent.

Les montants avancés pour la reconstruction des zones sinistrées a de quoi susciter l’intérêt des milieux d'affaires. Le cout des dégâts est évalué au minimum à 210 milliards d'euros mais devrait être bien plus élevé. Assez rapidement, 33 milliards d'euros vont être déjà débloqués pour les mesures d'urgence.

De plus, aucune inquiétude à avoir pour les entreprises, le Japon ne devrait pas rencontrer de difficulté pour financer la reconstruction car le pays dispose de très importantes réserves d'épargne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.