Accéder au contenu principal
Pakistan

Les talibans revendiquent un violent attentat au Pakistan pour venger la mort de ben Laden

Une double attaque meurtrière a frappé le Pakistan, le 13 mai 2011.
Une double attaque meurtrière a frappé le Pakistan, le 13 mai 2011. AFP PHOTO/A. MAJEED
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Onze jours après la mort d'Oussama ben Laden, un double attentat a frappé, ce vendredi 13 mai 2011, le nord-ouest du Pakistan et plus précisément le district de Charsadda. C'est un centre d'entraînement paramilitaire qui a été pris pour cible. Un kamikaze s'est fait exploser au moment où des recrues montaient dans un bus puis une seconde bombe a explosé. Au moins 80 personnes ont été tuées dans cet attentat, le plus meurtrier cette année dans le pays. Les talibans qui avaient promis de venger la mort du chef d'al-Qaïda sont donc passés à l'acte.

Publicité

Les talibans pakistanais, qui entretiennent des liens étroits avec la nébuleuse al-Qaïda, avaient annoncé il y a dix jours que le Pakistan allait payer au prix fort la mort d’Oussama ben Laden. Le double attentat de vendredi matin a clairement visé l’Etat pakistanais condamné par les combattants islamistes pour son alliance avec les Américains dans la guerre contre le terrorisme.

Deux kamikazes se sont fait exploser dans la ville de Shabqadar, à l’entrée des zones tribales, des régions montagneuses à la frontière afghane. La première bombe était portée par un homme à moto. Il l' a faite exploser alors qu'il passait à côté du bus dans lequel les jeunes cadets de cette unité paramilitaire de la police pakistanaise s’apprêtaient à monter. La seconde bombe a explosé peu de temps après. En fait un autre kamikaze, lui aussi à moto, a attendu que des policiers et des secouristes se massent à côté du bus, pour secourir les blessés. C'est à ce moment là qu'il s'est fait exploser, provoquant un nouveau carnage.

L'attentat a immédiatement été revendiquée par le Mouvement des talibans du Pakistan, le TTP. « C'est une première action pour venger le martyre d'Oussama », a déclaré le porte-parole de ce mouvement Esanula Essan. Qui a également proféré cette menace : « Attendez-vous à des attaques plus massives au Pakistan et en Afghanistan ».

Les talibans du Pakistan ont prêté allégeance à al-Qaïda en 2007. Et dans le pays, on s'attend à ce que la mort du fondateur d’al-Qaïda provoque une intensification des opérations meurtrières des talibans. Le pays étant bien plus vulnérable que les Etats-Unis, il s’avère également être une cible plus facile. Le premier ministre pakistanais Yusuf Raza Gilani a néanmoins exprimé sa détermination à poursuivre la lutte contre les terroristes et autres groupes d'insurgés basés sur le sol pakistanais.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.