Chine

La Chine va augmenter ses investissements en Europe

Dalian, le 14 septembre 2011. Ouverture du Forum économique mondial, le «Davos d’été».
Dalian, le 14 septembre 2011. Ouverture du Forum économique mondial, le «Davos d’été». © Reuters/Jason Lee

Dans son discours d'ouverture, à la conférence annuelle du Forum économique de Dalian, baptisé le « Davos d'été », le Premier ministre chinois, Wen Jiabao,  a indiqué ce mercredi 14 septembre 2011, que son pays allait investir davantage en Europe. Le Forum, prévu sur trois jours, réunit près de 1 700 participants, issus de 90 pays. Il intervient en prélude d'une rencontre entre pays émergents (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), la semaine prochaine, qui doit discuter de l’éventuel rachat des dettes européennes.

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Costume sombre, Wen Jiabao déroge pour une fois au traditionnel sourire de celui que les Chinois ont surnommé « Papy Wen ». Trente minutes de discours. La mine est adaptée à la gravité des propos.

Le forum de Dalian -ville portuaire du nord-est de la Chine-, aussi appelé « Davos d’été », intervient dans le contexte de la crise des dettes souveraines européennes.

Depuis plusieurs semaines, le téléphone n’arrête pas de sonner entre Bruxelles et Pékin : « J’ai eu récemment le président Barroso au téléphone, affirmait ce mercredi matin le Premier ministre chinois. Je lui ai répété que la Chine avait confiance dans l’Europe et dans sa capacité à surmonter ses difficultés financières »

Assis sur plus de 3 000 milliards de dollars de réserves de change, Pékin s’est déjà engagé à soutenir la Grèce, l’Espagne et le Portugal et reste sollicité de toutes parts.

Devant l’affolement des marchés, l’Italie a nié ce 13 septembre avoir demandé aux Chinois de racheter en urgence ses bonds du Trésor comme le laissait entendre le Financial Times.

Des discussions seraient cependant en cours entre des investisseurs chinois et des industriels italiens.

La rencontre de Dalian à laquelle participent les « Nouveaux champions 2011 » de l'économie mondiale,  intervient en prélude à une autre réunion : celle des pays émergents (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), prévue la semaine prochaine qui doit discuter de l’éventuel rachat des dettes européennes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail