Accéder au contenu principal
Thaïlande

Bangkok sous les eaux : inquiétude pour l'économie thaïlandaise

L’économie thaïlandaise va souffrir des conséquences des inondations.
L’économie thaïlandaise va souffrir des conséquences des inondations. REUTERS/Damir Sagolj
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Une mégapole totalement inondée, c'est malheureusement ce qui se prépare à Bangkok. L'exode a commencé pour de nombreux habitants qui fuient la capitale devant la montée des eaux. Les inondations en Thaïlande durent dans certaines régions depuis des semaines. Elles ont provoqué l'arrêt de centaines d'usines, mettant près d'un demi-million de personnes au chômage technique.

Publicité

Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

Il y a très peu de circulation dans les rues.

Yvan cohen

Les situations sont très variées. Dans les quartiers nord de la capitale il y a un mètre, voire deux mètres d’eau, jusqu’au marché du week-end Chatuchak, un lieu fameux pour les touristes. En revanche à l’ouest, la vieille ville de Bangkok est en partie inondée, mais avec des hauteurs qui ne dépassent pas trente centimètres. Et d’autres quartiers, comme les quartiers les plus centraux, sont eux, totalement à sec.

Situation critique

Il y a un projet des autorités de créer des brèches dans un certain nombre de routes et d’autoroutes qui sont à l’est de Bangkok. Ces brèches seraient créées à l’aide d’explosifs, de manière à pouvoir drainer l’eau vers le golfe de Thaïlande. C’est un projet qui n’est pas encore totalement approuvé, mais les autorités en parlent de plus en plus.

Inquiétude pour l’économie

La paralysie menace les industries, l’économie thaïlandaise. Il y a eu au moins 14 000 sociétés qui ont dû fermer leur porte et sept zones industrielles d’inondées. On sait que la croissance économique sera amputée d’au mois 2% pour l’année 2011, et le problème à long terme sera la crédibilité de la Thaïlande, vis-à-vis des investisseurs étrangers. Comme le gouvernement n’a pas très bien géré cette crise, Il y aura sûrement une certaine perte de confiance dans les autorités thaïlandaises.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.