Accéder au contenu principal
Japon / Nucléaire

Un nouveau réacteur nucléaire japonais mis hors service

Vue aérienne d'une centrale japonaise.
Vue aérienne d'une centrale japonaise. REUTERS/Kyodo
Texte par : RFI Suivre
1 min

Kansai Electric Power, la compagnie japonaise qui fournit la région de Osaka-Kobe-Kyoto en électricité, arrête, ce vendredi 25 novembre 2011, pour maintenance un de ses réacteurs nucléaires. C'est le 44e réacteurs mis hors service au Japon sur un total de 54 depuis l'accident nucléaire de Fukushima en mars 2011. Le Japon est aujourd'hui engagé dans une course aux économies d'électricité.

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

Au printemps 2012, tous les réacteurs nucléaires japonais risquent d’être à l’arrêt car le gouvernement japonais est en train de soumettre toutes ses installations nucléaires, pas seulement les réacteurs, à des tests de résistances vis-à-vis des séismes et des tsunamis. Ces tests retardent le redémarrage des réacteurs à l’arrêt pour raison de maintenance.

Le nucléaire assure 30% de la demande d’électricité au Japon. Huit mois après l’accident de Fukushima, 51% des Japonais se disent favorables au maintien de leurs 54 réacteurs mais pas nécessairement à la construction de nouvelles centrales. Les opposants au nucléaire restent incapables d’exiger des opérateurs de centrales un peu de transparence dans l’usage d’une énergie aussi dangereuse. Le risque de pénurie d’électricité est discuté par les experts indépendants.

Selon le professeur Kunihiko Takeda, la menace de pénurie brandie par le gouvernement aurait pour objectif de faire croire que le nucléaire est indispensable au Japon, hors les chiffres indiquent le contraire. Les capacités de production d’électricité du Japon atteignent 237 gigawatts. Les piques de consommation sont nettement inférieurs à ce niveau et les 54 réacteurs nucléaires ne génèrent que 49 gigawatts.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.