Accéder au contenu principal
BIRMANIE / DROITS DE L'HOMME

Le président birman demande à l'armée de ne plus attaquer la minorité rebelle kachin

Des Kachins fuient les combats à proximité de la frontière entre la Chine et la Birmanie, en juin 2011.
Des Kachins fuient les combats à proximité de la frontière entre la Chine et la Birmanie, en juin 2011. REUTERS
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En Birmanie, le président Thein Sein a ordonné ce lundi 12 décembre 2011 à l'armée de ne plus attaquer les Kachins, une minorité rebelle au nord du pays, souhaitant privilégier la solution politique. Depuis plusieurs mois, le régime multiplie les signes d'ouvertures. Les explications Marie Battini, porte-parole de l'association Info Birmanie.

Publicité

L'armée d'indépendance kachin est l'un des groupes de rébellion les plus importants en Birmanie...

Marie Battini, porte-parole de l'association Info Birmanie

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.