Accéder au contenu principal
Chine / Taïwan

Le géant taïwanais Foxconn augmente les salaires dans ses usines en Chine

Des employés au sein d'une usine Foxconn située au sud de la province de Guangdong en Chine.
Des employés au sein d'une usine Foxconn située au sud de la province de Guangdong en Chine. Reuters/Bobby Yip/Files
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le premier fabricant mondial de composants pour ordinateurs le taïwanais Foxconn relève sensiblement les salaires des ouvriers de ses usines du sud de la Chine. Fréquemment mis en cause pour les conditions de travail déplorables dans ses usines le fabricant a du céder devant la pression de son client Apple.

Publicité

Le géant informatique Apple a demandé à l'association de défense des droits des travailleurs « Fair labor association » d'inspecter les usines chinoises de son fournisseur taïwanais Foxconn. Depuis 2006, les conditions de travail chez Foxconn sont régulièrement dénoncées et en 2010 une vague de suicide a relancé la polémique.

A peine les inspecteurs des droits des travailleurs arrivés sur place et avant même qu'ils aient rendu leur rapport, Foxconn a annoncé que les salaires des ouvriers des usines de Shenzhen étaient revalorisés de 16 à 25% à compter du 1er février. Ce groupe, le premier au monde du secteur des composants électroniques, emploie un million de salariés dont 500 000 dans la région de Shenzhen.

Il travaille outre Apple pour Sony et Nokia. De son côté l'américain Apple, accusé de ne pas réagir aux pratiques inacceptables de son fournisseur a décidé, selon son Pdg Tim Cook, de prendre l'affaire très au sérieux. D'autres inspections auront également lieu dans les usines de ses sous-traitants taïwanais Quanta et Pegatron.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.