Accéder au contenu principal
JAPON

Un an après le séisme, l'économie japonaise rebondit

Le PIB japonais a un peu moins décru qu'annoncé initialement en 2011
Le PIB japonais a un peu moins décru qu'annoncé initialement en 2011 Reuters/Yuriko Nakao
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'économie japonaise s'est remarquablement redressée après le séisme, le tsunami géant et l'accident nucléaire de Fukushima dont on va commémorer le premier anniversaire ce dimanche 11 mars. La catastrophe avait, dans les mois qui suivirent, provoqué une chute de l'activité d'un bout à l'autre du Japon. Sur l'ensemble de l'année 2011, le PIB japonais n'aura reculé que de 0,7% en termes réels en dépit en plus d'une conjoncture internationale difficile.

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

Le PIB (produit intérieur brut) japonais avait connu un trou d’air terrifiant dans les semaines qui suivirent le séisme et le tsunami géant. Les circuits d’approvisionnement, composants électroniques et automobiles avaient été paralysés par les destructions de routes et d’usines dans le nord-est du Japon, perturbant à travers le monde des entreprises comme Apple dont les produits intègrent des composants japonais très sophistiqués.

L’économie japonaise a été victime en plus des inondations en Thaïlande qui ont noyé d’importants centres de production japonais, du yen fort, de la crise de la dette en Europe, de la mélancolie des consommateurs japonais, de leur angoisse face aux rejets radioactifs de la centrale de Fukushima.

Ces derniers mois, la demande intérieure japonaise grâce aux investissements des entreprises a recommencé à tirer un peu la croissance. Mais elle reste très fragile. Le Japon risque de manquer d’électricité cet été. Il doit importer chaque mois pour près de 20 milliards d’euros de gaz et de pétrole pour alimenter ses centrales thermiques, rendant pour la première fois depuis 1980 déficitaire sa balance commerciale.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.