Accéder au contenu principal
INDE / PAKISTAN

Première visite en Inde d'un président pakistanais depuis 2004

Le président pakistanais Asif Ali Zardari et le Premier ministre indien Manmohan Singh se sont contentés de déclarer qu’ils avaient eu une discussion fructueuse ce 8 avril 2012.
Le président pakistanais Asif Ali Zardari et le Premier ministre indien Manmohan Singh se sont contentés de déclarer qu’ils avaient eu une discussion fructueuse ce 8 avril 2012. REUTERS/Press Information Bureau of India/Handout
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Voilà sept ans qu'un président pakistanais ne s'était pas rendu en Inde. Asif Ali Zardari est arrivé ce dimanche 8 avril au matin à New Dehli où il a été reçu par le Premier ministre Manmohan Singh. Il doit se rendre dans la journée au Rajasthan sur un lieu de pèlerinage musulman. Cette visite est plus symbolique qu'autre chose : l'idée est d'entretenir des relations entre les deux pays pour qu'elles deviennent un jour normales et pacifiques.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi, Pierre Prakash

A l’issue de leur rencontre en tête-à-tête, le président pakistanais Asif Ali Zardari et le Premier ministre indien Manmohan Singh se sont contentés de déclarer qu’ils avaient eu une discussion fructueuse, affirmant notamment qu’ils avaient tous deux pour objectif de normaliser les relations entre leurs pays, en trouvant des solutions pragmatiques aux différents dossiers qui les opposent.

Des déclarations aussi générales que prévisibles, puisque avant son arrivée Zardari avait insisté sur le fait qu’il n’était pas en visite officielle, mais en visite privée, le président pakistanais venant avant tout pour se rendre sur un important site de pèlerinage musulman.

En d’autres termes, son déjeuner avec Manmohan Singh relevait plus de la courtoisie que de la diplomatie. Pour autant, le simple fait que les deux hommes se voient constitue en soi un message important dans le cadre des difficiles relations bilatérales.

C’est en effet la première fois qu’un président pakistanais se rend en Inde depuis les attentats de Bombay qui, fin 2008, avaient mis un brusque coup d’arrêt au dialogue entre les deux voisins, New Delhi ayant attribué cette attaque terroriste à un groupe islamiste basé au Pakistan.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.