Pakistan / France

Naamen Meziche, un haut cadre français d'al-Qaïda, arrêté au Pakistan

Des grenades récupérées sur des talibans sont exposées par la police, le 19 octobre 2009.
Des grenades récupérées sur des talibans sont exposées par la police, le 19 octobre 2009. AFP PHOTO/Rizwan TABASSUM

Il était lié à al-Qaïda; Naamen Meziche, un jihadiste français a été arrêté ce mercredi 20 juin au Pakistan. L'homme était chargé de recruter de nouveaux aspirants au jihad venant d’Europe. Il aurait également planifié plusieurs attaques sur le continent européen et en Australie.

Publicité

Avec notre correspondant à Islamabad, Eric de Lavarène

Il est né à Paris en 1970, mais a vécu une partie de sa vie à Hambourg en Allemagne. C’est là qu’il s’est mis à fréquenter la mosquée al-Qods où se retrouvaient avant 2001 les responsables des attentats du 11-Septembre. Naamen Meziche aurait d’ailleurs bien connu Mohammed Atta, considéré comme le responsable de ces attaques.

C’est à Hambourg qu’il est devenu un membre important des réseaux al-Qaïda avant de partir pour l’Iran et le Pakistan. Dans ces deux pays, il était en contact régulier avec quelques uns des bras droits d’Oussama ben Laden dont l’un d’entre eux a été récemment arrêté par les autorités pakistanaises et la CIA.

Naamen Meziche avait également noué des liens étroits avec le Mouvement islamique d'Ouzbékistan (MOI), très présent en Asie centrale et dans le nord de l’Afghanistan. Il était chargé de recruter de nouveaux aspirants au jihad venant d’Europe, et aurait planifié plusieurs attaques sur le continent européen et en Australie, calquées sur celles de Bombay qui avaient fait plus de 140 morts en novembre 2008.

Son arrestation intéresse beaucoup de capitales dont Paris, Berlin et Washington.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail