Accéder au contenu principal
Chine

La Chine va installer une garnison militaire dans la zone stratégique des Paracels

Des manifestants qui se dirigent vers l'ambassade de Chine à Hanoï, au Vietnam, le 22 juillet 2012. La Chine et le Vietnam se disputent les îles inhabitées de Paracels et Spratleys, riches en ressources naturelles.
Des manifestants qui se dirigent vers l'ambassade de Chine à Hanoï, au Vietnam, le 22 juillet 2012. La Chine et le Vietnam se disputent les îles inhabitées de Paracels et Spratleys, riches en ressources naturelles. REUTERS/Nguyen Lan Thang
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Chine va installer une garnison militaire aux Paracels, un groupe d'îlots disputés en mer de Chine méridionale. Ce geste risque d'exacerber un peu plus les tensions avec ses voisins qui revendiquent la souveraineté sur une partie ou la totalité des archipels, situés dans une zone stratégique, riche en ressources naturelles.

Publicité

La mer de Chine méridionale couvre environ 3,5 millions de kilomètres carrés, y sont disséminées plusieurs centaines d'îles regroupées en archipels : les Paracels au nord, revendiqués par Taïwan, le Vietnam et la Chine, et les Spratleys au sud revendiqués par ces trois pays, plus la Malaisie, les Philippines et Brunei. Les tensions se sont accrues ces deux dernières années, en raison notamment des ambitions politique, économique et militaire de Pékin.

L'installation d'une garnison militaire sur la plus grande île de l'archipel des Paracels, Sansha, a beau irriter le Vietnam - qui a perdu le contrôle de ces îles en 1974 dans une bataille navale contre la Chine -, le géant chinois ne recule devant rien. Sansha avait d'ailleurs été désignée en juin dernier par Pékin comme le nouveau centre administratif pour les Paracels et les Spratleys. Au-delà des revendications territoriales, il s'agit pour la Chine de contrôler l'une des plus importantes voies maritimes internationales et ses gisements en hydrocarbures, mais aussi et surtout de contrecarrer les ambitions des Etats-Unis qui souhaitent renforcer leur présence en Asie-Pacifique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.