Accéder au contenu principal
Inde

L'Inde adopte une solution d’urgence pour résorber la panne géante d’électricité

Des enfants dans une école coranique de New Delhi, lisant à la lumière de bougies le 30 juillet 2012.
Des enfants dans une école coranique de New Delhi, lisant à la lumière de bougies le 30 juillet 2012. REUTERS/Parivartan Sharma
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’électricité à été rétablie dans le nord de l’Inde qui a souffert dans la nuit de dimanche à lundi 30 juillet d’une panne géante qui a plongé quelque 300 millions d’Indiens dans l’obscurité, les privant de toutes commodités. Ainsi, des milliers de banlieusards n’ont pu utiliser le métro. Selon le ministère de l’Energie, cette panne est due à une surconsommation d’électricité dans plusieurs Etats. 

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

L’électricité a été rétablie quasiment à 100 % dans le nord de l’Inde, 15 heures après la coupure géante de lundi qui a plongé la région dans le chaos.

Le réseau électrique couvrant le nord du pays a été graduellement remis en état de marche, permettant le retour à la normale des transports et du fonctionnement des centrales hydroélectriques. À New Delhi, le métro a lentement repris son service après une interruption de trois heures lundi matin.

Le gouvernement indien a réagi rapidement, alimentant le nord avec l’énergie des

réseaux de l’est et de l’ouest du pays. Pour remédier à la crise, l’énergie hydroélectrique a également été importée du Bhoutan voisin.

Plus de 300 trains avaient été retardés pendant de longues heures dans plusieurs Etats du Nord, affectant des milliers de passagers, après la panne survenue dans la nuit de dimanche à lundi.

Selon le ministre de l’Energie, cette coupure massive serait due à une surconsommation dans plusieurs Etats, provoquée entre autres par une mousson faible et des températures au dessus de la normale.

L’Inde souffre d’un déficit énergétique grandissant, alors même que 40% de sa population n’a toujours pas accès à l’électricité. Dépendant jusqu'à présent du charbon, New Delhi mise désormais sur le nucléaire pour répondre à 25% de ses besoins énergétiques d’ici 2050, contre seulement 3% à l’heure actuelle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.