Chine / Japon

Iles Sankaku: la Chine lance un avertissement, le Japon une flottille

Un homme arborant une banderole hostile au Japon à Pékin, le 16 août 2012.
Un homme arborant une banderole hostile au Japon à Pékin, le 16 août 2012. REUTERS/Stringer

Les tensions territoriales ne s’apaisent pas entre la Chine et le Japon. Pékin demande ce samedi 18 août à Tokyo de cesser immédiatement toute action portant atteinte à sa souveraineté sur l’archipel de Diaoyu, en mer de Chine orientale. L’avertissement est en fait adressé à un groupe de Japonais qui comptent se rendre dans la soirée sur ces îles désertes, sources d’une crise diplomatique entre la Chine et le Japon. Mais en dépit de ses protestations, le départ d'une flottille japonaise pour ces îles a été annoncé. 

Publicité

Avec notre correspondante à Shanghai, Delphine Sureau

La Chine répète que toute action unilatérale du Japon concernant « les îles est illégale ». Voilà le message ferme du ministère chinois des Affaires étrangères, qui aimerait empêcher la visite, prévue dans la soirée, de parlementaires nippons sur l’archipel de Diaoyu en chinois, Senkaku en japonais. Le déplacement, prévu de longue date, vise à rendre hommage aux victimes de la deuxième guerre mondiale.

Et c’est lui qui aurait déclenché mercredi dernier le débarquement sur l’archipel de 14 militants nationalistes, venus d’Hong-Kong, pour y affirmer la souveraineté de la Chine. Ces activistes ont été renvoyés chez eux ce vendredi 17 août, après avoir été brièvement détenus au Japon. Mais le conflit n’est pas réglé pour autant.

La Chine en appelle au dialogue et à la négociation, alors que des manifestations antijaponaises se multiplient. Les deux voisins se disputent le contrôle de ces iles inhabitées, convoitées pour leur pétrole, leur gaz et leurs eaux poissonneuses. C’est aussi l’occasion pour Pékin de démontrer sa force dans la région. La Chine est déjà en conflit avec ses les pays d’Asie du Sud-Est, pour des îles similaires en mer de Chine méridionale.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail