Chine

Chine: première visite officielle du président égyptien Mohamed Morsi

Le président chinois Hu Jintao (D) montre le chemin vers le président égyptien Mohamed Morsi au cours d'une cérémonie de bienvenue à Pékin, le 28 août 2012.
Le président chinois Hu Jintao (D) montre le chemin vers le président égyptien Mohamed Morsi au cours d'une cérémonie de bienvenue à Pékin, le 28 août 2012. AFP / Mark RALSTON

Mohammed Morsi arrive en Chine ce mardi 28 août pour une visite de deux jours. Au programme, les questions internationales et notamment la Syrie, mais aussi l’économie. Deux mois seulement après son entrée en fonction, le nouveau président a besoin des investissements chinois pour relancer l’économie égyptienne.

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Sept ministres (Investissements, Transports, Industrie, Commerce, Tourisme, Coopération internationale etTélécommunications) et une importante délégation d’hommes d’affaires accompagnent le nouveau chef d’Etat égyptien dans ce premier voyage en Chine.

Les mois de manifestations qui ont entraîné la chute du gouvernement Moubarak ont fait reculer les investissements étrangers et fuir les touristes.

Le Caire a besoin de Pékin dans les domaines de l’énergie, de l’agriculture et des télécommunications. Plusieurs grands projets sont sur la table : centrale électrique en haute Egypte, boulangeries industrielles, stations de dessalements d’eau de mer, développement du réseau internet, on parle même ici de la construction d’un train à grande vitesse entre le Caire et Alexandrie.

Au total, plus de 200 entreprises chinoises devraient ainsi participer au forum d’affaire conjoint qui se tient en marge de la visite officielle à Pékin. L’objectif pour les Egyptiens étant selon le Quotidien du Peuple ce mardi 28 août de faire passer les investissements chinois en Egypte de 500 millions de dollars à 2 milliards de dollars dans les trois ans.

Une politique entamée par le gouvernement précédent qui avait fait de la Chine une priorité en accueillant en 2009 à Charm el-Cheikh le forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC). Malgré le printemps égyptien, le volume d’échange entre les deux pays a augmenté de 30% en 2011. Il reste toutefois déséquilibré avec 7,5 milliards de dollars de produits chinois exporté en Egypte, contre 1,5 milliards d’importations en provenance d’Egypte.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail