Accéder au contenu principal
Chine / Hong Kong

Législatives à Hong Kong : les électeurs ne se pressent pas aux urnes

Devant un bureau de vote, les électeurs s’informent sur les candidats. Hong Kong, le 9 septembre 2012.
Devant un bureau de vote, les électeurs s’informent sur les candidats. Hong Kong, le 9 septembre 2012. REUTERS/Bobby Yip
Texte par : RFI Suivre
1 mn

La démocratie fait un petit pas, ce dimanche 9 septembre à Hong Kong, avec des élections pour le Conseil législatif, le Legco, autrement dit l’Assemblée nationale locale. Pour la première fois dans l'histoire de cette région administrative chinoise, une majorité de députés vont être élus au suffrage universel. Un bémol : en fin d’après-midi, tout juste un quart des électeurs sur les 3,5 millions inscrits avaient voté.

Publicité

Avec notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

La brève histoire des débuts démocratiques à Hong Kong indique que plus les gens sont mécontents, plus ils votent. Et que plus ils votent, plus c’est le camp de l’opposition, c’est-à-dire des démocrates et des radicaux, qui en bénéficie.

La lenteur des progrès démocratiques est l’une des frustrations des Hongkongais. En outre, depuis dix jours, la population s’est mobilisée avec ferveur pour empêcher un projet de cours de patriotisme chinois dans les écoles publiques. Le gouvernement a cédé la veille au soir des élections en renonçant à la date butoir de 2016 pour la mise en place de cette matière.

Les Hongkongais s’inquiètent aussi des prix exorbitants du logement. Enfin, une politique de visas plus souple en Chine menace d’intensifier la présence des touristes chinois continentaux à Hong Kong.

Mais alors que le camp démocratique est très divisé, aucun analyste n’a osé prédire dans quelle mesure ces thèmes, ainsi que la méfiance à l’égard du gouvernement actuel soupçonné d’être trop soumis aux ordres de Pékin, allaient favoriser les partis de l’opposition.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.