Japon / Chine / Etats-Unis

A Tokyo, Leon Panetta se dit inquiet des tensions entre la Chine et le Japon

Le secrétaire à la Défense américain Leon Panetta s'adresse à la presse dans l'avion qui l'emmène à Tokyo, le 16 septembre 2012.
Le secrétaire à la Défense américain Leon Panetta s'adresse à la presse dans l'avion qui l'emmène à Tokyo, le 16 septembre 2012. REUTERS/Larry Downing
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les conflits territoriaux actuels en Asie pourraient déclencher une guerre si les gouvernements concernés continuent « leurs provocations », a déclaré ce dimanche 16 septembre le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta à son arrivée à Tokyo. Car les incidents consécutifs à la nationalisation par le Japon des îles Diaoyu-Senkaku se multiplient.

Publicité

Leon Panetta se dit préoccupé de voir des pays engagés dans des provocations qui pourraient déboucher sur des violences et, à terme, sur un conflit. Il a évidemment en tête la surenchère entre Pékin et Tokyo à propos des îles Diaoyu-Senkaku, un petit archipel en mer de Chine orientale.

Hillary Clinton avait déjà évoqué au cours de sa récente tournée en Asie son inquiétude à propos des tensions sino-japonaises. Mais la décision du gouvernement japonais d'acheter ces îles à leur propriétaire privé et de les nationaliser a provoqué une vive réaction de Pékin, qui a envoyé plusieurs navires patrouiller autour de l'archipel. Des incidents lors des nombreuses manifestations anti-japonaises qui ont eu lieu un peu partout en Chine ont incité le Premier ministre japonais à exiger des autorités chinoises la protection de ses ressortissants.

Les îles Diaoyu-Senkaku, dont les fonds marins recèleraient du pétrole et du gaz, sont également revendiquées par Taiwan. A l'issue de sa visite au Japon, le chef du Pentagone Leon Panetta doit se rendre en Chine, pour évoquer sans doute le même sujet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail