Inde

Inde: la «longue marche» des paysans s'arrête, la réforme agraire est en marche

Le gouvernement indien s'est engagé sur une vaste réforme.
Le gouvernement indien s'est engagé sur une vaste réforme. Getty Images

En Inde, les 50.000 paysans, agriculteurs et membres de tribu qui menaient une « longue marche » vers New Delhi depuis plus d’une semaine viennent d’interrompre leur mouvement, ce jeudi 11 octobre. Leurs représentants ont en effet signé aujourd’hui un accord avec le gouvernement indien, dans lequel ce dernier s’engage sur une politique de réforme agraire.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

Le ministre du Développement rural s’est engagé sur quatre points principaux en signant ce document. D’abord, New Delhi devra convaincre chaque Etat fédéré d’appliquer la réforme agraire, ce qui fait défaut dans beaucoup de cas. Puis le gouvernement central devra lui-même présenter dans les six mois une directive qui offre un meilleur droit au logement et à l’accès à la terre pour des millions de paysans.

Enfin, il a promis la mise en place de tribunaux spéciaux afin de résoudre les conflits interminables autour de la propriété de terres - et qui opposent souvent des paysans à de grandes compagnies qui cherchent à exploiter ces terrains pour de grands projets.

L’humeur était joviale ce jeudi, chez ces 50.000 paysans, après une lutte menée depuis près de cinq ans autour de ces questions. Mais les responsables du mouvement restent vigilants, et ils ont ainsi obtenu de faire partie d’un comité d’experts, qui suivra de près la concrétisation de ces promesses.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail