Birmanie

Birmanie : les humanitaires victimes de menaces dans l’Etat d'Arakane

Texte par : RFI Suivre
3 mn

L'organisation Médecins sans frontières a dénoncé, lundi 5 novembre, les menaces dont elle et d'autres organisations humanitaires font l'objet dans l'ouest de la Birmanie, secoué par des violences communautaires. Ces menaces les empêchent d'aider des dizaines de milliers de personnes dans le besoin. Plus de 110 000 personnes ont été déplacées par deux vagues d'affrontements entre bouddhistes et musulmans dans l'Etat d'Arakane en juin et en octobre, ce qu'explique Joe Belliveau, responsable des opérations de MSF.

Publicité

Les menaces se sont succédé ces derniers mois sous différentes formes, sous forme de lettres, de tracts, ou sur les réseaux sociaux. Et la plupart du temps, elles ont pour cible nos équipes de médecins et d'infirmières à qui on demande de ne pas venir en aide à l'autre partie, c'est-à-dire aux Rohingyas...

Joe Belliveau

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail