Accéder au contenu principal
Chine

Chine: un «jeune» d’extraction modeste pour remplacer le «Prince rouge» déchu de Chongqing

Sun Zhengcai lors du Congrès du PCC le 9 novembre 2012.
Sun Zhengcai lors du Congrès du PCC le 9 novembre 2012. REUTERS/China Daily
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Pékin a confirmé ce mardi 20 novembre le nom du successeur de Bo Xilai à la tête de la mégalopole de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine. Un « jeune homme » de 49 ans d’extraction modeste qui contraste avec l’ex-étoile montante du Parti, tombé suite à un scandale retentissant.

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Le bref communiqué de Chine Nouvelle vient confirmer ce que l’agence Reuters avait déjà annoncé il y a quelques jours : c’est bien Sun Zhengcai qui va remplacer la star déchue de Chongqing et c’est un complet renversement de casting. Face au très charismatique Bo Xilai dont l’épouse a été impliquée dans le meurtre d’un homme d’affaires britannique, un jeune homme se voit en effet chargé de redorer l’image du Parti communiste chinois.

Sun Zhengcai a 49 ans, soit 17 ans de moins que Zang Dejiang qui assurait la transition depuis mars et qui est entré la semaine dernière au Comité permanent du bureau politique, le sommet de l’appareil d’Etat chinois. Cet ancien ministre de l’Agriculture, de 2006 à 2009, aurait été repéré par le Premier ministre Wen Jiabao quand il était secrétaire du Parti pour le district de l’aéroport de Pékin.

Le nouveau secrétaire général du PC de Chongqing est surtout quelqu’un qui ne vient pas de la « haute », contrairement à de nombreux leaders aujourd’hui, dont Bo Xilai mais pas seulement. Parmi les 7 membres du nouveau Comité permanent, quatre sont des Princes rouges, des fils de hauts dirigeants chinois, à commencer par le futur chef de l’Etat, Xi Jinping.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.