Thaïlande

Thaïlande : violents affrontements dans le centre de Bangkok

Des heurts ont éclaté à Bangkok, le 24 novembre, entre manifestants et forces de l'ordre.
Des heurts ont éclaté à Bangkok, le 24 novembre, entre manifestants et forces de l'ordre. REUTERS/Stringer
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Des manifestations anti gouvernementales ont lieu ce 24 novembre dans le centre historique de Bangkok. Plus de 10 000 personnes se sont rassemblées pour demander le départ du gouvernement. Des heurts violents ont opposé les policiers anti émeutes et les manifestants. Quelles sont les raisons de cette mobilisation ?

Publicité

Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

Les manifestants réclament le départ du gouvernement de Yingluck Shinawatra pour deux raisons. D’abord parce que, selon eux, ce gouvernement n’est qu’une marionnette entre les mains de Thaksin Shinawatra, l’ancien Premier ministre, qui s’est enfui du pays et qui a été condamné à deux ans de prison pour abus de pouvoir.

Ils dénoncent en outre la corruption du gouvernement actuel. Ils pointent notamment du doigt un programme de soutien au prix du riz, très favorable aux paysans, mais qui, selon eux, gaspille leurs impôts.

Ces manifestants viennent de différents milieux sociaux. En majorité, ce sont des membres de la « bonne bourgeoisie » de Bangkok, fervents partisans de la monarchie et ennemis déterminés de Thaksin Shinawatra. Mais on trouve aussi des gens venus de province dans des convois d’autocar organisés par des associations politiques.

Le dénominateur commun des manifestants est une révérence presque adulatoire pour le roi actuel.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail