Philippines

Les Philippines se préparent au retour du typhon Bopha

Le retour du typhon Bopha est attendu pour ce dimanche matin, 9 décembre 2012.
Le retour du typhon Bopha est attendu pour ce dimanche matin, 9 décembre 2012. REUTERS/Erik De Castro

Après avoir ravagé, il y a quatre jours, le sud des Philippines où il a fait de plus de 500 morts, le typhon Bopha menace désormais le nord du pays. Le président philippin Benigno Aquino a déclaré, ce samedi 8 décembre, l'état de catastrophe naturelle dans le sud de l’archipel afin de permettre à l’Etat de prendre en charge les secours.

Publicité

Avec notre correspondant à Manille, Gabriel Kahn

Le typhon Bopha, qui se dirigeait vers la Chine après avoir ravagé le sud des Philippines, est revenu en arrière ce samedi 8 novembre et menace désormais le nord du pays, qu'il devrait atteindre dans les heures qui viennent avec des vents pouvant aller jusqu'à 160 km/h.

Le nord des Philippines est donc en état d'alerte, alors que dans le sud plus de 250 000 personnes demeurent sans abri. Certaines ont attendu plusieurs jours les premiers secours. Affamées, elles ont pillé les magasins dans la ville de Katil, qui était restée longtemps coupée du monde.

Quatre jours après le passage du typhon, le président philippin Benigno Aquino a déclaré l'état de catastrophe naturelle. Une décision qui va permettre au gouvernement d'encadrer les secours et de contrôler les prix dans les régions concernées afin d'empêcher les entreprises privées de profiter de la situation.

Le bilan des victimes continue d'augmenter d'heure en heure, et les équipes de secours n'ont plus trouvé de survivants, ce samedi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail