Australie / Royaume-Uni

Canular royal: la mort de l'infirmière choque l'Australie

L’hôpital King Edward VII à Londres, le 7 décembre 2012 où travaillait Jacintha Saldanha, la nurse décédée.
L’hôpital King Edward VII à Londres, le 7 décembre 2012 où travaillait Jacintha Saldanha, la nurse décédée. AFP / CARL COURT

Les deux animateurs d'une radio australienne qui se sont fait passer pour la reine afin d'obtenir des nouvelles de Kate, hospitalisée à Londres en début de grossesse, sont interdits d'antenne jusqu'à «nouvel ordre», après le décès de l'infirmière Jacintha Saldanha qu'ils avaient dupée. Le canular qui a pris un tournant tragique fait les gros titres de la presse australienne ce samedi 8 décembre.

Publicité

Malgré les excuses des animateurs de la radio 2Day FM qui ont exprimé leur tristesse et se disent choqués par le tournant tragique de leur canular, la colère des Australiens est à son comble.

Et la radio a bien du mal à gérer le déchaînement de colère des auditeurs. Le Daily Telegraph rapporte les réactions les plus virulentes postées sur les réseaux sociaux. Mel Craig et Michael Christian sont accusés d'avoir du sang sur les mains, d'avoir ruiné la vie du mari et des deux enfants de l'infirmière.

Face à l'émotion suscitée par cette tragédie, la direction a décidé d'interdire d'antenne les deux animateurs pour une durée indéterminée, souligne The Australian. Le décès de l'infirmière a également eu des répercussions sur les affaires, indique le Herald Sun. Pris de panique, les publicitaires ont demandé le retrait de toute publicité sur cette antenne pour éviter que le nom des grandes enseignes ne soit associé à ce média.

Si la grande majorité des internautes condamnent les deux animateurs, quelques rares d'entre-deux s'insurgent contre le lynchage médiatique dont ils sont la cible. Les deux animateurs doivent en tout cas être interrogés dans les tous prochains jours par le Conseil de l'audiovisuel australien. Les résultats de l'autopsie de l'infirmière sont attendus quant à eux pour ce week-end.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail