Afghanistan

Afghanistan: les talibans annoncent le lancement d’une nouvelle offensive de printemps

Une femme afghane en burqa, à proximité de Kaboul, le 16 avril dernier.
Une femme afghane en burqa, à proximité de Kaboul, le 16 avril dernier. REUTERS/Mohammad Ismail
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les talibans afghans ont annoncé qu’ils lanceront leur offensive de printemps ce dimanche 28 avril. Comme chaque année à la fin de l'hiver, les insurgés affichent leurs objectifs : frapper la coalition internationale, mais, surtout, s'en prendre aux forces afghanes. Le gouvernement de Kaboul dit n’être pas impressionné par les menaces talibanes.

Publicité

Avec notre correspondant à Kaboul,Nicolas Ropert

Ils ont attendu un peu plus longtemps que d'habitude. Mais comme chaque année, les talibans ont annoncé leurs cibles pour les mois qui viennent. Les insurgés qui combattent en Afghanistan ont intitulé leur traditionnelle offensive de printemps « Khalid bin Waleed », du nom d'un chef de guerre musulman du VIIe siècle.

Dans un communiqué envoyé par mail, un porte-parole taliban explique que le mouvement va s'en prendre aux armées de l'Otan, aux représentations diplomatiques ainsi qu'aux forces afghanes. Ces dernières, fortes de 150 000 policiers et de près de 180 000 soldats sont en première ligne, alors que le retrait des armées étrangères a déjà bien commencé.

La crainte d'une offensive aussi dure qu'en 2012

Avec cette annonce, le rythme des attaques risque de repartir alors que les combats s'étaient quelque peu calmés pendant l'hiver, relativement rude en Afghanistan.

Interrogé par RFI, un responsable du ministère afghan de la Défense assure que les talibans « ne sont pas capables d'attaquer de front les forces afghanes. » L'an dernier, cependant, quelques jours après l'annonce de l'offensive de printemps, Kaboul avait été pris sous les tirs pendant 17 heures. Un scénario que redoute une partie des habitants.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail