Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Afghanistan

Les Etats-Unis font savoir qu'aucune discussion n'est prévue avec les talibans afghans

Le président afghan Hamid Karzaï, le 18 juin 2013 à Kaboul.
Le président afghan Hamid Karzaï, le 18 juin 2013 à Kaboul. REUTERS/Omar Sobhani
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Le président afghan n’a plus de raison d’être furieux ! Hamid Karzaï avait exprimé ce mercredi 19 juin son mécontentement quant aux possibles discussions directes entre Américains et talibans afghans. Mais la Maison Blanche a démenti, mercredi soir, avoir envisagé de discuter directement avec le mouvement à Doha.

Publicité

Cette semaine, beaucoup de rumeurs ont circulé. Des responsables à Washington auraient annoncé des rencontres entre des émissaires américains et des talibans afghans. Lieux du rendez-vous ? Le Qatar, où le mouvement terroriste vient de planter son drapeau dans ce qui ressemble à une première représentation diplomatique.

Fort de cette nouvelle notoriété, les talibans avaient décidé de tourner le dos à Kaboul, préférant discuter directement avec les Etats-Unis. Furieux, le président afghan Hamid Karzaï a vivement protesté. Il a même suspendu les négociations avec Washington concernant le maintien d’une présence américaine en Afghanistan après 2014.

Ce mercredi, les Américains ont d’abord tenté de calmer le jeu. En visite officielle en Allemagne, le président américain a appelé les « Afghans », sous-entendant autorités et talibans, à se parler. Mais les déclarations de Barack Obama n’ont apparemment pas convaincu.

Ce mercredi soir, le département d’Etat américain l’annonce donc officiellement : aucun dialogue direct avec les talibans n’est prévu pour le moment.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.