Inde

Inde: vers un encadrement de la vente d’acide pour protéger les femmes

Une femme dont le visage a été brûlé au vitriol, un acide puissant, ici au Bangladesh.
Une femme dont le visage a été brûlé au vitriol, un acide puissant, ici au Bangladesh. AFP PHOTO/ Farjana K. Godhuly

En Inde, la Cour suprême vient d'ordonner aux Etats fédérés d'encadrer de manière plus stricte la vente d'acide, afin de lutter contre les attaques subie par les femmes avec ces produits. L'acide sulfurique ou chlorhydrique est en effet en vente libre dans les commerces indiens, normalement pour le nettoyage ménager ou industriel, mais il est également utilisé par des hommes éconduits qui veulent se venger en le jetant au visage de femmes mises en cause. Des centaines de cas ont lieu chaque année en Inde.

Publicité

Avec notre correspondant à Bombay, Sébastien Farcis

La Cour suprême l'exige : d'ici trois mois, chaque gouvernement régional doit avoir adopté plusieurs règles strictes. D'abord, l'acide ne devra plus être vendu à des mineurs. Ensuite, il ne pourra être acheté qu'en présentant sa pièce d'identité afin de pouvoir tracer les acheteurs. Les commerces devront par ailleurs déclarer leurs stocks et ventes à la police. Enfin, l'Etat devra payer 4 000 euros d'indemnités à chaque victime, ainsi que leurs frais d'hospitalisation.

Dans la foulée de manifestations contre les viols, en décembre dernier, le Parlement avait pour la première fois créé le crime d'attaque à l'acide, puni à présent de 10 ans de prison. Mais la répression de ces crimes, commis par des hommes éconduits, ne peut suffire. De nombreux cas ont encore été rapportés ces dernières semaines.

Les associations de victimes se réjouissent donc de cette nouvelle régulation, qui a permis par exemple de réduire considérablement les attaques au Bangladesh voisin. Cependant, il faudra attendre les décrets définitifs et surtout l'application de ce contrôle en Inde pour connaître son efficacité.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail