Afghanistan

Afghanistan : la région de Kaboul frappée par des inondations meurtrières

Des pluies torrentielles s’abattent depuis plusieurs jours dans la région de Kaboul. Des maisons en briques ont été emportées dans plus d'une dizaine de villages dans le district de Saroubi, situé à une heure de la capitale.
Des pluies torrentielles s’abattent depuis plusieurs jours dans la région de Kaboul. Des maisons en briques ont été emportées dans plus d'une dizaine de villages dans le district de Saroubi, situé à une heure de la capitale. AFP PHOTO/Noorullah Shirzada

Au moins vingt personnes ont été tuées ce samedi 10 août, à Kaboul et dans sa région. La capitale afghane a été frappée par des violents orages avec de fortes pluies qui ont inondées les rues. De nombreux accidents de voitures ont eu lieu. Mais plusieurs habitations précaires se sont aussi effondrées, entraînant la mort de leurs occupants. Les bidonvilles de Kaboul accueilleraient plus de deux millions de personnes.  

Publicité

Avec notre correspondant à Kaboul, Nicolas Ropert

Alors que la période estivale était jusqu'à maintenant très sèche, ce sont des trombes d'eau qui sont tombées ce samedi 10 août dans l'après-midi sur la capitale afghane. La plupart des rues non goudronnées de la ville ont rapidement été submergées. Le trafic automobile est alors devenu encore plus chaotique que d'habitude. La police afghane a dû intervenir sur une dizaine d'accidents, dont plusieurs mortels, a assuré son porte-parole.

Torrents de boues

Les dégâts matériels sont nombreux, surtout dans les zones d'habitations les plus précaires de Kaboul, situées dans les périphéries, ainsi que sur les collines englobant la ville. Ces bidonvilles, faits de tôles et de matériaux de récupération, abritent entre deux et trois millions de personnes, la plupart venues des provinces les moins sécurisées d'Afghanistan. Dans ces quartiers, ce sont de véritables torrents de boues qui se sont formés en quelques minutes. Les grêlons que l'on a pu voir tomber ont aussi largement endommagés une partie de ces habitations.

Plusieurs victimes sont aussi signalées dans deux districts de l'Ouest la province de Kaboul. La semaine dernière, des pluies torrentielles avaient fait plus de soixante-dix morts dans les régions à la frontière avec le Pakistan. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail