Accéder au contenu principal
Vietnam

Vietnam: les détenus politiques exclus d’une grande amnistie

Des prisonniers amnistiés attendent de sortir de la prison de Hoang Tien, à une centaine de km de Hanoï, le 30 août 2013.
Des prisonniers amnistiés attendent de sortir de la prison de Hoang Tien, à une centaine de km de Hanoï, le 30 août 2013. REUTERS/Kham
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Vietnam, on célèbrera lundi 2 septembre le 68e anniversaire de la proclamation de l'indépendance. Pour l'occasion, plus de 15 000 prisonniers bénéficient d'une grâce présidentielle. Mais, une nouvelle fois, aucun prisonnier politique ne fera partie des bénéficiaires. 

Publicité

Avec notre correspondant à Hanoï, Victor Guillot

Selon les autorités vietnamiennes, la grâce présidentielle « reflète la tradition humaniste du Vietnam et la clémence du parti et de l’Etat ». Mais la très longue liste des prisonniers bénéficiaires montre surtout une chose : cette clémence ne s’applique qu’aux détenus de droit commun. Car, même si le gouvernement a largement insisté sur la libération de quatre personnes emprisonnées pour atteinte à la sécurité nationale, dans les faits, aucun véritable opposant politique ne sortira de prison.

Tous les détenus condamnés pour propagande contre l’Etat ou tentative de renversement du gouvernement restent derrière les barreaux. Alors même que d’autres condamnés pour trafic de drogue ou trafic d’êtres humains ont, eux, eu droit à la mansuétude du président Truong Tan Sang.

Plus de 120 dissidents sous les barreaux

Tout cela n’est pas vraiment une surprise, même si la libération il y a deux semaines d’une jeune activiste pro démocrate à l’issu de son procès en appel avait suscité un peu d’espoir.

Cette amnistie 2013 montre en fait que rien ne bouge du côté du pouvoir communiste vietnamien, qui continu sa chasse à l’opposition politique. Plus de 120 dissidents seraient actuellement derrière les barreaux. Et malgré les critiques de la communauté internationale, le parti unique va fêter le 68e anniversaire de la proclamation de l’indépendance comme il l’a toujours fait, en faisant la sourde oreille.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.