Afghanistan / Cinéma

Afghanistan: le plus grand cinéma de Kaboul va pouvoir renaître de ses cendres

Le cinéma Aryub va pouvoir rouvrir ses portes grâce aux 30 000 dollars récoltés via internet.
Le cinéma Aryub va pouvoir rouvrir ses portes grâce aux 30 000 dollars récoltés via internet. © kabuliwood.com

C'était un pari un peu fou : rouvrir le plus grand cinéma de Kaboul. Louis Meunier, un réalisateur français de 34 ans, avait lancé une souscription sur Internet, via un site de financement participatif, indiegogo.com. Cette souscription vient de se terminer et le projet a finalement réuni les 30 000 dollars nécessaires. L'Aryub devrait donc rouvrir dans quelques mois. 

Publicité

L'Aryub, du nom de son fondateur, a longtemps été le plus grand cinéma de Kaboul.
Inauguré à la fin des années 1960, il accueillait jusqu'à 1 200 spectateurs par séance, un parterre réservé aux hommes, un balcon pour les femmes. Fermé par les talibans, ravagé par la guerre, il rouvre en 2003, mais ne résiste pas à l'explosion des chaînes de télévision et à la vente de DVD pirates.

Une levée de fonds sur Internet

Aujourd'hui, L'arYub va pouvoir renaitre de ses cendres grâce à «Kabuliwood», une levée de fonds sur internet. Il va d'abord servir de décor au film de Louis Meunier avant d'accueillir à nouveau le public. « J’ai un projet de film qui raconte les aventures d’un groupe d’amis qui ouvrent un centre culturel à Kaboul », explique Louis Meunier. « Donc, on va tourner ce film avec les acteurs afghans du théâtre du Soleil, qui sont à Paris, aujourd’hui. Et pour ancrer le film dans la réalité, on va essayer d’ouvrir véritablement ce cinéma à nouveau. »

Le jeune réalisateur français projette de transformer le cinéma Aryub en centre culturel ouvert à d’autres activités que le cinéma seul, tels que le cirque, le théâtre, des projections et des expositions. « L’idée c’est vraiment que les artistes de Kaboul se l’approprient et en fassent un lieu qui leur correspond. » L'ouverture de ce nouveau centre culturel à Kaboul est prévue au printemps 2014.

► Dans les archives de RFI : La difficile résurrection du cinéma afghan (25/10/2007) 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail